On pensait avoir fait le tour des tapas à l’apéro. Que nenni. La cheffe Monica Barros les dépoussière en y apportant sa touche brésilienne. Dans son resto ouvert récemment à la déco toute sympa et à l’ambiance des plus cools, où à peine son verre commandé, elle débarque à table…
Lire la suite

Quelle belle redécouverte que l’Auberge du Cheval Blanc : on y allait pour l’ambiance, l’apéro, les tapas, le brunch… et bien maintenant on y va aussi pour diner. Et pas n’importe comment ! Non non, Aymon a fait ça bien. Déco légèrement modifiée pour avoir un coin un peu plus intimiste et…
Lire la suite

On en avait entendu parlé avant, pendant et après l’ouverture… Mais on ne mouftait pas tant qu’on ne s’y était pas collé. A y est, on a passé notre première soirée au Village du Soir. Et quelle soirée! Une spéciale 90’s et all styles. Autant vous dire qu’on a squatté le…
Lire la suite

21
Fév17
Par dans Toucher, Voir

Avis à qui veut retrouver son âme d’enfant ou veut faire passer un super moment à ses enfants : un nouveau centre de trampolines mais pas que, a ouvert à côté de VITAM! Ca s’appelle ELEVATION et comme son nom l’indique, on y va pour prendre de la hauteur! Le…
Lire la suite

Ce n’est pas parce qu’on change de boulot, qu’il faut tout arrêter. Non non, suffit juste de trouver son rythme pour continuer à vous distiller quelques bonnes petites adresses genevoises. Sur ce coup-là, Michel m’a aidée sans le savoir car sa viande séchée est tellement incroyable que je ne pouvais pas ne…
Lire la suite

Quoi de mieux qu’un petit week-end londonien pour sortir du frima genevois, surtout quand on atterrit à Bread Street dans l’un des restaurants de Gordon Ramsay. Qu’on connaisse ou pas ce Chef – vedette locale pour ses émissions culinaires – il a fait tout juste avec son restaurant BREAD STREET…
Lire la suite

Moi qui suis fan d’inattendu, j’ai été servie avec ce REAL/FAKE SUNDAY. Une cour cachée, un artiste – Stéphane Ducret – accessoirement prof d’art à l’HEAD, une toile, des pinceaux et un atelier de 2h30 pour se prendre pour un Basquiat en herbe quoi que là, il s’agissait plutôt de…
Lire la suite