Moi la gourmande, je me réjouissais : j’avais eu l’info qu’une petite boutique spécialisée dans les canelés allait ouvrir sous peu à Genève. J’avais même repéré les lieux, histoire d’être parmi les premières à découvrir la version genevoise (ou plutôt fribourgeoise d’ailleurs : Portalban étant un village se situant à côté de Fribourg) de ce super petit gâteau, qui dans mes souvenirs, devait être croustillant autour car légèrement caramélisé, et tendre au milieu, le tout aromatisé au rhum.

J’ai été devancée car je m’en suis vus offrir : des touts petits. J’avais mis tellement d’attente épicurienne à cette découverte que sur le coup, j’ai été un peu déçue. Pas aussi croustillant et parfumé que je l’attendais… En même temps, on n’ouvre pas une boutique spécialisée dans ces petites gourmandises si le produit est bof bof donc direction la boutique pour voir de plus près ce qui pourrait potentiellement devenir mon nouveau macaron!

Quelle bonne idée j’ai eu! Super accueil de Inès et effectivement on est dans l’esprit Ladurée avec une boutique boudoir dédiée quasi exclusivement à cette spécialité. Là, on se rend compte qu’il y a les mini, mais aussi les moyens et les grands canelés et surtout qu’ils sont déclinés avec des recettes originales qui comme leur cœur vont vous faire fondre! Le vanille coulis de chocolat est dingue, le vanille caramel à tomber et le vanille café (moi qui n’aime pas trop d’habitude), j’y pense encore. J’avais mon croustillant sans être dur, ma texture intérieure tirant légèrement vers le flan donc pas trop sec, le juste équilibre au niveau du sucre et surtout le petit goût de vanille et d’autre chose qui a fait que je les ai tous goûtés!

Donc en conclusion, face à cette garnison de canelés bien rangés prêts à partir au front (plutôt dans mon sac), pas de mini plaisir! On assume de se délecter de ce super petit gâteau qui a conquis mon palais! Je dis bien « délecter » car les prix pourraient éventuellement freiner vos ardeurs de gloutonnerie. Mais entre un Coca Zéro et un grand canelé, pour le même prix, j’ai choisi!

Si vous hésitez, il vous reste l’option moins chic et plus basique mais authentique et moins cher, du marchand de canelés du marché de Rive le samedi matin et de Plainpalais le dimanche matin : ce boulanger de Meyrin en a fait sa spécialité.

[umap id= »67278″ tp= »6″ size= »t » alignment= »none »]

PORTALBAN canelés
5 rue de la Scie
1207 Genève

Frs 2.40 le mini et Frs 4.90 les grands.