Vous l’attendiez peut-être pour égayer vos fins de journée… Et bien ça y est, le festival Arbres et lumières a démarré depuis jeudi dernier! Toujours le même concept : un artiste sponsorisé par une entreprise « décore » un arbre sur la Rade, sachant qu’il y a, en général, une vingtaine d’entreprises qui jouent le jeu.

Résultat : vos petits yeux en ont pour leur grade avec des installations colorées, parfois ludiques, parfois sonores, parfois animées… qui poussent à la découverte, même par moins 10 degrés, sur un espace déjà conquis certes, mais qui ne demande qu’à être redécouvert tout illuminé!

Effectivement, avant on pouvait parler de petit périple urbain allant de la place du Cirque à la place Neuve, de la Corraterie à la place des Iles, de la place St Gervais à la place des Bergues, du Bain des Pâquis au Jardin anglais… Oubliez! Désormais, commencer plutôt par le Pont de la machine entre Pac Man et roseaux multicolores sur la Plateforme! Poursuivez jusqu’à la Place des Bergues où va falloir donner de votre personne ou plutôt de vos coups de pédale si vous voulez voir s’illuminer de manière aléatoire les arbres de la place! Trés sympa celui là!

En face sur l’Ile Rousseau : petite déception car moins beau que d’habitude, plus statique, plus déjà vu… Du coup, en traversant au feu pour rejoindre le pont du Mont-Blanc, levez les yeux pour voir les projections bucoliques et estivales sur l’immeuble qui fait l’angle entre la rue du Mont-Blanc et les quais… Après, c’est gauche ou droite : et pour des raisons pas très occultes (pieds et mains congelés!), direction droite vers le jardin anglais! Si jamais, de loin, on aperçoit l’installation très graphique du Bain des Pâquis.

Jardin anglais donc avec plein de choses à voir comme cette espèce de piste de bob sleigh installée dans un arbre, la dizaine de sculptures lumineuses plantées ça et là aux formes ludiques et juvéniles (le coeur avec des petits bonhommes dedans en fait partie), ou encore regardez et écoutez les jeux sonores et de lumières de certains arbres…

La neige aidant, je me suis arrêtée là mais je ne saurai bouder mon plaisir à me balader pour apercevoir un petit bout du Genève by Night à travers ses arbres!

Festival Arbres et lumières
du 26 novembre au 2 janvier 2011