Tout le monde en parlait, je me devais d’y aller et pas à la Saint glanglan… Chose faite samedi soir.

Me voilà donc dans le nouvel antre des happy few… Direction le salon sur la gauche pour boire l’apéro car la table réservée n’était pas dispo. Après avoir auscultée dans le moindre détail tous les petits bouddha installés dans des alcôves le long des fenêtre, une coupe de champagne (avec rien pour l’accompagner) et une heure et demie plus tard, on nous dit que la table est prête. Armée vous de patience, le Little Buddha se fait désirer…

Le joker pour faire diversion et nous faire oublier l’attente, a été de nous donner en même temps que le menu, une mini lampe de poche! Autant vous dire donc que les lumières sont tamisées. Bref, on a fait joujou 5 minutes et on est passé aux choses sérieuses!

Premier coup d’œil sur la carte japonisante : c’est cher! Rien de neuf sous le soleil mais quand même… 12 Frs la portion de riz sauté pour accompagner votre plat qui a lui seul fait entre 30 et 56 Frs, 4 à 5 Frs LE sushi, 6 Frs le Coca, 16 Frs les desserts… Bref, point de salut au dessous de 100.- par personne.

Côté assiette : rien à redire. C’était (au moins) bon (j’arrive toujours à trouver un truc positif!) mais j’aurai aimé un peu plus de générosité dans le plat principal… J’ai testé le wrap de laitue au bœuf sauté au wok, le thon mi-cuit au sésame et caviar d’aubergine et le fameux Cheesecake à l’ananas caramélisé (je confirme : fameux)! Quant au détail révélateur : le pain, je vais m’abstenir, tout comme l’heure d’attente entre l’entrée et le plat.

A nouveau, j’ai pu scruter la déco qui se résume à de grands lustres avec plein de petits abat-jours dans la salle de resto, un grand bouddha, des tables noires, des petites alcôves à bouddha et de belles et grandes potiches… blondes (non, je rigole mais on commençait à l’avoir mauvaise à minuit passé avec les crocs!).

Hormis le fait qu’ils sont dépassés en cuisine et en salle depuis leur ouverture mercredi dernier et qu’ils ne savent pas gérer correctement 2 services (la rançon du succès… éphémère à ce rythme là à mon avis), les serveurs étaient tous souriants et attentionnés (le 2ème truc positif), la musique de fond était très sympa et l’espace lounge du sous-sol devait l’être tout autant mais vue la foule, impossible d’y accéder et donc de vous en parler.

Pour résumer, si vous voulez un endroit trendy avec plein de belles plantes et de plus ou moins beaux et riches jeunes hommes, allez tenter la nouvelle expérience genevoise, un poil voire carrément show off! Vous ne passerez pas une folle nuit (pas de déhanchement diabolique constaté!) mais un bon « before » pour autant que vous ne soyez ni ruiné, ni affamé ni pressé et bien accompagné… Vous voilà prévenus!

Comme quoi Little Buddha a de la marge et « beaucoup travail » pour devenir grand…

Little Buddha
Place Neuve
10, rue J.-Fr. Bartholoni
1204 Genève
T.: +41 (0)22 307 10 00
Ouvert 7 jours sur 7 sauf samedi midi et dimanche midi