Comment parler du genevois sans doute le plus célèbre d’entre tous, né en vieille ville de Genève le 28 juin 1712? Il fallait une actualité me direz-vous. Et bien, la voilà : la ville vient de commencer à célébrer le 300° anniversaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau.

C’était jeudi dernier à la très belle haute école d’art et de design (près de la gare Cornavin) lors du premier des 8 banquets républicains qui ponctueront ces deux prochaines années. Pour arriver jusqu’en 2012, le département des affaires culturelles de la ville a prévu de nombreux autres événements en fonction de thèmes « rousseauistes » qui sont listés sur un site Internet génial : www.rousseau2012.ch. Il y a aussi une étonnante actualité en terme d’expositions ou de rétrospectives dans différents musées de la région, notamment dans le superbe musée-château d’Annecy.

Donc, Rousseau a son site internet ! Et oui, absolument, il est moderne ! D’ailleurs il aurait certainement eu son blog à notre époque (dixit les participants au débat du 1er banquet républicain). Moderne car dans le contrat social, il dit à peu près ceci : « Dans un état vraiment libre, l’homme sait tout faire avec ses mains et n’a donc pas besoin d’argent… ».

Plutôt précurseur à l’heure du développement durable ! Et ce sans parler de  sa proximité avec la nature, ou de sa mobilité (souvent à pied) entre la France et la Suisse, ou encore d’une certaine frugalité qu’il prônait. Au passage, on peut aussi dire qu’il est l’inventeur de la photographie (relisez donc les rêveries…).

Et rebondissant sur le sujet, me vient la conclusion de Jean-François Khan : « Il y a plus de bonheur à se « débarrasser » qu’à « amasser ». Phrase à méditer en cette veille de Noël… ou lors du prochain banquet républicain qui se déroulera le  1er mars 2011 sur le thème de « la liberté d’expression »!

Inscription : delhoume@bluewin.ch