Vu que ça va partir dans tous les sens, je préfère vous mettre au parfum!

Je commence avec une toute nouvelle petite enclave japonaise rue de Carouge : TOKYONAMA. Un petit espace qui ne met que mieux en avant les produits importés ou chinés directement sur place par le maitre des lieux. Toute une collection de bento pour petits et grands, traditionnels ou funky; plein de tasses, bols, soucoupes en bois ou céramiques qui vous convertiraient n’importe qui à la consommation excessive de thé, des couteaux, quelques produits alimentaires pour les inconditionnels de la soupe MISO, des petits accessoires sortis de nulle part (le moule à oeuf dur : top pour les gosses), des livres, des produits plus traditionnels… Bref, allez y jeter un oeil.

En poursuivant mon chemin urbain et pour éviter la foule moitié furieuse de la rue du Marché, me suis rappelée que le Festival Arbres & Lumières, à défaut de battre son plein, s’est installé en vieille ville cette année. Du coup, direction la rue du Vieux Collège où du trottoir, on aperçoit bon nombre d’installations. Poursuivez jusque derrière Confédération Centre pour voir l’arbre presque poètique de la Place Bémont. Il en a inspiré plus d’un d’ailleurs à voir tous les petits mots écrits par terre…

Dans un esprit moins, voire beaucoup moins poètique mais tout aussi « courage fuyons le shopping de Noël », l’expo des cabines des Bains des Pâquis vaut le détour! Petite incursion artistique dans le monde de la prostitution, avec à coups sûrs de nouvelles perspectives sur le petit jésus dans la crèche!

Je vous épargnerai la soirée au Théâtre de Carouge pour voir les Bijoux de la Castafiore : me suis presque endormie sauf quand la Castafiore nous faisait ses vocalises et envolées lyriques (OK j’étais en déficit flagrand de sommeil) mais toute l’assemblée avait une mine réjouie, les applaudissements n’en finissaient pas donc vais devoir me rallier à la cause : le spectacle était très bien.

Histoire de se requinquer et de finir la journée non pas en beauté mais lesté (on criait famine à 21h30), on a débarqué chez INGLEWOOD, le nouvel eldorado des burger aficionados, autrement dit des étudiants qui investissent le lieu dès 11h30 en semaine. Mais pas seulement! Un vrai resto et pas un fast-food, une carte alléchante avec une 20aine de recettes différentes et originales (au boeuf, au poulet, au bison, au foie gras…), des frites maison top et une petite salade : TROP BON fût le verdict des 2 pré-ado assis en face de moi! Pour ma part, rien à redire non plus, d’autant qu’au maximum, les produits utilisés sont locaux et frais (je serai encore étudiante, ce serait certainement ma cantine et je ferai 20 kilos de plus). Enfin si, juste un truc : la sauce à salade n’est pas terrible. Pas de quoi m’empêcher d’y retourner prochainement pour tester la recette de Noël!

Mes déambulations durent s’arrêter là car mes 2 acolytes, même repus, ne rêvaient plus que d’une chose : leurs lits!

TOKYONAMA
75 rue de Carouge
1205 Genève
Ouvert du mercredi au samedi de 12h à 19h

Festival Arbres & Lumières

Calendrier de l’Avent des Bains des Pâquis

INGLEWOOD
44 Boulevard du Pont d’Arve
1205 Genève
Ouvert du lundi au samedi, midi et soir