Défnitivement j’adore me balader et tomber sur un truc qui m’interpelle surtout quand je ne m’y attends pas. Ce matin, c’était une caissette à journaux détournée en boîte à échanges entre voisins à un coin de rue des Eaux-Vives! Imaginez… Un livre déjà lu, un jeu que vous n’utilisez plus, un tableau que vous n’aimez plus, un trop plein de quelque chose… bref, plutôt que ça pourrisse à la cave ou au grenier ou à la poubelle, vous en faites profiter les autres, au gré du hasard.

Sympa, simple, spontané, généreux… vive les 2èmes vies!

Angle rue Sillem et Rue du Clos