8
Juin16

LE LIBOSON: lieu EXTRAordinaire

le_liboson_centre_culturel_caux_philosophie_orgue_peinture_fondue_poesie_paul_nicole_du_marchiele_liboson_centre_culturel_caux_philosophie_orgue_peinture_fonduele_liboson_centre_culturel_caux_philosophie_orgue_peinture_fondue_poesiele_liboson_centre_culturel_caux_philosophie_orgue_peinture_fondue_poesie_paul_nicole_du_marchie_vue_lacle_liboson_centre_culturel_caux_philosophie_orgue_peinture_fondue_poesie_paul_nicole_du_marchie_vue_lac_cheminee_cryptele_liboson_centre_culturel_caux_philosophie_orgue_peinture_fondue_poesie_paul_nicole_du_marchie_vue_lac_cheminee_crypte_chambre_locationle_liboson_centre_culturel_caux_philosophie_orgue_peinture_fondue_poesie_paul_nicole_du_marchie_vue_lac_cheminee_crypte_salon_bibliothequele_liboson_centre_culturel_caux_philosophie_orgue_peinture_fondue_poesie_paul_nicole_du_marchie_vue_lac_cheminee_crypte_salon_cuisine_spiritualite_insolitele_liboson_centre_culturel_caux_philosophie_orgue_peinture_fondue_poesie_paul_nicole_du_marchie_vue_lac_chemineele_liboson_centre_culturel_caux_philosophie_orgue_peinture_fondue_poesie_paul_nicole_du_marchie_vue_lac_cheminee_crypte_salon_cuisine

Il était une fois un endroit quasi magique, un peu mystique et pleinement insolite niché au fin fond de la forêt au-dessus de Caux: LE LIBOSON. Y accéder relève de la petite aventure car 6 mois de l’année, il faut y aller à pied faute de route déneigée (20 à 30 minutes depuis le dernier parking).

Une fois sur place, on découvre un lieu hors du temps – vieille bergerie délabrée complètement retapée et transformée – magnifique avec une vue de dingue oscillant entre lac et montagnes. L’espace de quelques instants, l’émerveillement fait place à la sérénité. Cet endroit apaise.

Rencontrez Paul et Nicole du Marchie van Voorthuysen – de leurs vrais noms – vous réveille et vous interroge. Comment ce couple atypique, épris d’art, de culture, de spiritualité, de philosophie, de poésie… fait-il pour vivre depuis plus de 40 ans dans ce lieu, beau certes, mais complètement perdu, façon ermite? Ont-ils trouvé leur vérité, la voie de l’apaisement intérieur, la sérénité? Le mystère est là et c’est ce qui rend la soirée qu’on partage avec eux mémorable.

Ils ont beau vivre retiré du monde, ils n’en sont pas moins ouverts aux autres, à l’image de leur maison dans laquelle ils hébergent ou accueillent au gré des rencontres et des coups de cœur, des artistes, des voyageurs, des touristes… On peut même dormir le temps de 1, 2 ou 3 nuits dans la chambre qu’ils louent. Difficile de faire plus cosy avec la cheminée à foyer ouvert au cœur de la pièce, la cuisine ouverte toute équipée, le salon avec collection de CD et DVD, la chambrette pour les enfants, la salle de bain privée et même un sauna maison. Parfait pour déconnecter, penser, méditer, se balader ou juste profiter…

Le seul risque, se faire réveiller par les concerts d’orgue que Nicole donne. La dame est multi-talents: elle peint, écrit des poèmes, des livres de philosophie, apprend des langues étrangères, joue de l’orgue, fait des mosaïques, bricole… Monsieur n’est pas en reste: il a tout rénové de ses 10 doigts tout en donnant des cours de philosophie, faisant du coaching, s’intéressant au cinéma et en parcourant le monde avec son appareil photo… Cette bergerie c’est son œuvre, leur univers, un centre culturel et bientôt une fondation.

Le temps d’une soirée «culturelle» (il faut réserver à l’avance), ils racontent leur histoire, leur cheminement, font visiter chaque pièce (la bergerie est un vraie labyrinthe regorgeant de surprises) de la crypte ou bibliothèque creusée à même la pierre à l’atelier, discutent philosophie ou autre, le tout en préparant une fondue délicieuse. Ne cherchez ni la viande séchée ni le vin blanc, ils n’en ont pas mais vous pouvez venir avec.

Le tout est tellement différent, inspirant, qu’on passe un excellent moment hors du temps. Une véritable expérience à vivre et de belles rencontres à faire.

photo-14-01grande

Paul et Nicole du Marchie van Voorthuysen
Le Liboson
CH – 1824 Caux
Tél : 021 963 30 19 entre 10 heures et 22 heures
CHF 70.-/personne pour la soirée avec fondue

 

Un commentaire

  1. MarieG dit :

    Votre article est un coup au coeur pour moi… J’ai connu Paul et Nicole en 1979 au Liboson. Une soirée vraiment extra-ordinaire. Je n’ai jamais eu l’occasion d’y retourner, mais je me suis plusieurs fois demandée s’ils habitaient toujours là-bas – Paul en particulier ne doit plus être tout jeune. Savez-vous qu’il a construit l’orgue lui-même.
    Emotions, souvenirs…
    Merci

Laisser une réponse