Un site piraté pendant 2 mois, le nôtre. Ça pourrait être la poisse. Et bien non ça ne le sera pas. Juste l’occasion de tapoter sur mon clavier non pas mes petits billets hebdomadaires mais pour une fois, une grande diatribe pleine de ces petites choses qui vous changent un quotidien, une journée, une soirée, un week-end : une trouvaille sur le web, un bon bouquin, un détail urbain, de nouveaux magasins, un autre chemin…
Bref du à lire, à tester, à voir, à manger, à expérimenter…


J’attaque le printemps avec un peu de lecture. Que diriez-vous de connaitre tous les endroits pour becs à sucre du canton ? Valérie la gourmande l’a fait pour nous dans son livre « Genève sucrée ». Vous voulez connaitre où on trouve la meilleure forêt noire du coin? (Chez Castrischer bien sûr, et à l’unanimité après avoir gouté et regouté ! 44 Bld du Pont d’Arve) Idem pour la tarte aux pommes, le millefeuille, les pains au chocolat, les glaces, les gâteaux… ? Si quelque chose est trop bon, elle l’a su et vous en a fait une petite description avec photo à l’appui. Vous n’avez plus qu’à aller courir après autant d’incitation à la gourmandise locale! Autant vous dire que chaque page se dévore.

Quoique plutôt que d’aller courir, si vous faisiez du vélo ? J’ai dégoté une page Facebook qui vous donne plein de bons plans dans le canton pour qui a des pédales et un guidon dans son garage. D’ailleurs ça s’appelle Bons plans E-bikes, et c’est aussi valable pour les moins téméraires qui roulent en vélo électrique. Plus d’excuse pour ne plus vous bouger, d’autant qu’on leur écrit des petites idées de sortie pour petite reine, de temps en temps !

Et puis voici un autre site web rigolo : www.ririfetetonanni.ch ! Génial je vous dis, surtout pour les parents en mal d’imagination… et de temps! A la clé, des fêtes d’anniversaire pour vos loulous comme jamais vous n’auriez imaginé leur organiser. Riri la genevoise vous fait partager sa passion donc tout vient de sa tête et de ses petites mains avec ses enfants comme cobayes! Plein de thèmes qui sortent de l’ordinaire, tout l’univers qui va autour : des déguisements aux jeux, de la déco aux invitations et bien plus… Bref, du rêve pour vos petiots à portée de main puisque pour le tout, faut compter 25.- par enfant. Quand on aime, on ne compte pas!

Et si on revenait à des choses toutes aussi dignes d’intérêt : où se poser à midi ou le soir en ville dans un endroit cool et sympa avec ses cops ou son chéri? Ne cherchez plus, j’ai trouvé 2 endroits. Ça s’appelle Comme une crêpe (anciennement Eté comme Hiver) et forcément ça fait dans les bolées et le Sarrazin mais avec une déco qui détonne très réussie et des recettes pas comme les autres, originales et gourmandes qui vous changeront des crêpes au suc’… Petit bémol : c’est un poil trop cher à mon goût mais bon, y a une petite terrasse (sur la Place St Gervais) et le Rhône est en face. Sortez les marinières!

Sinon, venez fêter comme il se doit la réouverture de la Crise à la rue des Eaux-Vives, ce petit resto pas comme les autres niché en vieille-ville jusqu’alors, qui a le mérite de faire de la très bonne popotte pour pas cher, dans un cadre super sympa un peu kitsch et chargé mais plein de charme et de chaleur : du rose fuchsia aux murs, des lustres, des vieux miroirs chinés. Bref, on se croirait à la maison! A force d’y aller, on n’en est plus vraiment loin!

Et pour finir ce petit tour d’horizon, je vous file l’info qui va plaire aux filles : la boutique Because I love a déménagé au 15 Quai de l’Ile ! Ça mérite un petit tour innocent, rien que pour voir Sinon, bye bye Alliance gourmande, leurs tapas et Jamòn, pour laisser place à une annexe de plus de MIKADO. OK vous succombez aux sushis à emporter mais dans ce cas, passez par les Halles de l’Ile pour reprendre l’escalier qui va sur le Pont de la Coulouvrenière : attention, on vous parle ou plutôt on vous interroge ! Pas qu’une fois d’ailleurs, autant de questions qu’il y a de marches. L’air intelligent en mangeant des sushis, c’est donc possible à moins que vous ne soyez déjà épuisé et filiez vous requinquer sur le Bateau-Lavoir à quelques mètres ! Autre alternative : furetez boulevard du Pont d’Arve où entre la façade de l’immeuble de l’Universal, la fresque au niveau de l’immeuble démoli un peu plus haut et celle du rideau en fer de l’italien du coin, ça vaut toujours la peine d’avoir l’œil qui traine !

Heureux ceux qui ont choisi de recevoir par email nos articles au fur et à mesure qu’on les écrit car au moins ils ne seront pas passés à côté de Blow Hair Salon dans l’esprit « bar à brushing » ou du KRAKEN café pour boire l’apéro ou y passer la soirée ! Un conseil : inscrivez-vous tout de suite !

 


 

 

 

Encore un peu plus de Suisse
Moi qui pensais être plus que bien intégrée à Genève, je viens de franchir un pas...

 
 
Mon brunch préféré
Celui-là, faut vraiment que j’ai envie de vous faire partager mes bons plans pour vous en parler car ...
 
 
Back to the fifties
Si vous avez marre de ce monde de plus en plus virtuel, mondialisé…
 
 

Bars sur l’eau
Ça y est, le top départ pour la saison des apéros est donné! ...

 
       
 

quizz

L’ouie : Ecouter les clapotis de l’eau du lac, assis sur les pierres de la digue de la Tour Carrée

L’odorat : l’odeur du vieux bois et de la cire dans le bureau de la Fondation Zoubov, rue des Granges en vieille ville.

La vue : depuis le clocher de la Cathédrale St Pierre pour la quadrature Lac, jet d’eau, vieille ville et Salève

Le goût : déguster la tartelette au citron et noix de coco de Christophe Berger dans sa cour intérieure.

La parole : l’ambiance bistrot cool de LA CRISE avec son fond sonore ambiant qui vous rassure sur le fait que nous sommes tous des piplettes.

Le toucher : enfoncer ses doigts dans la pate huilée de la focaccia préparée au cours de cuisine de Saveurs sans faim.

 


Nous rejoindre et devenir membre de notre association.

suivez nous

mailfacebook


 

 

Si vous ne souhaitez plus recevoir nos emails : désabonnement