Après une petite pause estivale, nous revoici d’attaque pour une rentrée non pas studieuse mais chargée! Déjà 9 mois d’existence de notre webzine, plus de 80 articles publiés, plus de 7′ooo visites, ça méritait bien de lancer notre premier concours!

A la clef justement, 2 forfaits Découverte de Genève à gagner parmi nos abonnés à la newsletter et nos amants de Facebook!

Et puis, suite à de nombreux commentaires où vous nous faisiez part de vos adresses ou bons plans, nous avons décidé d’institutionnaliser la chose avec un bouton destiné à cet effet, directement sur la Home page du site et en base du carnet.

Surtout, nous avons mis en avant notre service de forfaits personnalisés A VOUS LA VILLE permettant de découvrir ou redécouvrir Genève le temps d’une soirée, d’une journée ou d’un week-end! L’idée : faire partager notre connaissance de Genève en proposant aux gens de leur faire découvrir la ville telle qu’ils l’aimeraient car en fonction de ce qu’ils sont, qu’ils soient genevois, frontaliers, expatriés, touristes… Au passage, une idée de cadeau original « local »!

En voyant se monter le cirque KNIE, jeme suis dit que l’été touchait à sa fin et pour faire le deuil de cette très courte période estivale, il fallait se focaliser sur ce que nous apporte la Genève sous peu automnal!
D’abord un festival : celui de la Bâtie pour une rentrée culturelle multiple et variée au grand air! Ensuite une ménagerie, mais pas celle de KNIE justement (toujours autant de mal à voir des zèbres et éléphants sur du gravier rouge au milieu de Plainpalais!), préférez celle de la Gavotte, planquée au Grand Lancy mais où les animaux sont de chez nous et en quasi liberté! La buvette est sympa, le tour de poney aussi, les gosses adoreront!
Appréciez aussi le Bain des Pâquis avec un peu moins de milliers de personnes au m2 et son éternel super plat du jour à midi en terrasse pour 12 Frs (10.- pour les chômeurs d’ailleurs).
Partez en quête aussi des nouveautés de la rentrée! Du Café Cult à côté de la Mairie des Eaux-vives (gros potentiel : le cadre est super sympa, ils sont spécialisés dans la mozzarella di bufala mais jusqu’à présent pas un chat donc ambiance disons des plus calmes!) au nouveau café-épicerie chic Le bistrot de Charlotte à côté de la Place des Bergues ou encore au nouveau concept de pâtes fraiches à l’emporter Mezzo Di Pasta qui ouvrira prochainement à la place du Triporteur (angle rue de Carouge et du Pont d’Arve).
Côté boutiques, vous filerez bientôt avec vos enfants chez Marshmalo au N°28 du Boulevard Helvétique, chez Comptoir des Cotonniers qui a enfin ouvert en bas de la rue de la Fontaine ou à Carouge à La Libellule Papiers&Co.

Bref, de quoi s’éviter une rentrée monotone…

 


 


Nous rejoindre et devenir membre de notre association.

Faîtes découvrir ou redécouvrez Genève de manière personnalisée ! www.avouslaville.ch

 
Appel à la détente
C’est un petit peu ce que j’ai ressenti en me dirigeant vers l’arcade toute sympa de « Au temps pour moi »! Voilà enfin quelqu’un qui savait me parler!  ...
 
 
Planque pour gourmands
La divine surprise de la journée? Découvrir la petite terrasse ou plutôt ce petit coin d’arrière cour sorti de nulle part ...
 
 
Design divin et urbain
J’ai lu ce matin que certaines stars étaient en pleine quête mystique. Qu’elles viennent faire un tour à Genève … 
 
 
Vive la rentrée
Je ne sais pas si c’est le retour du flux de voitures en ville, mais je dirai que ça sent la rentrée à plein nez! ...
 
       
 


La Bâtie donc. Un festival à la rentrée aussi, qu’elle bonne idée !

Parce que lorsque l’on pense festival, on pense forcément Plage, Paléo, Montreux ou Avignon. Et bien là non, l’idée est qu’on travaille le jour et le soir après le boulot, on file à la Bâtie. Une façon comme une autre d’adoucir le retour au tailleur.

Pour être complètement honnête cependant, il y a quand même un petit côté « Avignon » à la Bâtie. C’est sans doute l’aspect foison de l’offre qui me fait dire cela, il n’y a qu’à soupeser le programme, pour en être convaincu.

Alors, on pioche, et en fonction des goûts, des participants, du budget, de l’emploi du temps, du bouche-à-oreille, etc… on fait des tentatives. Ce sera parfois de très bons essais, des moins réussi aussi. Mais il faut l’accepter, c’est la règle du jeu.

Ce sera toujours plus intellectuellement enrichissant et cela vous laissera un souvenir plus clair qu’une soirée TV/plateau repas!

Aller à la Bâtie, c’est aussi, plonger dans la création théâtrale hyper contemporaine (dans le sens avant-gardiste), et sans avoir des envies inconsidérées de jeunisme, c’est toujours bien "d’être à la page".

De plus, pour nos amis résolument
"Shakespeariens", il y a aussi des spectacles en anglais.

Je conclurai, en vous donnant mon programme personnel dans la Bâtie de cette année.

Parce que j’adore la danse, la scène du théâtre du Loup et l’Afrique du Sud, j’irai tenter ma chance le mardi 7 septembre en voyant le spectacle : On the 12th night of never, I will not be held black. Puis, le mercredi 8 septembre à 22h au Chat Noir, j’ai prévu d’aller écouter le chanteur haïtien Bélo (ma façon ludique à moi de continuer à soutenir la reconstruction de ce pays).

Enfin, le vendredi 17 septembre à 19h, j’emmène mes ado préférées à l’espace vélodrome de Plan-les-Ouates découvrir « Les grands dictateurs ». Le temps où elles éclataient de rire devant le fameux film de Charlot n’est effectivement pas loin et il reviendra si de temps en temps on y retourne…

www.batie.ch


"Design days" du 16 au 19 septembre

 

 

Si vous ne souhaitez plus recevoir nos emails : désabonnement