Ecrire la newsletter de juin début juillet, un vrai signe pour vous dire que je suis passée en mode estival ! D’ailleurs la Tribune de Genève ne s’y est pas trompée, ils me demandent mes bons plans d’été ! J’ai presqu’envie de vous les donner en avant-première quoique si vous avez fureté du côté du site depuis un certain temps, vous en connaissez déjà !
C’est vrai que les aménagements à la pointe de la jonction m’ont particulièrement plu avec cette petite buvette sortie de nulle part tout comme les fêtes qui s’y passent !
Ma gourmandise se réveille également à cette saison car rien que l’idée d’aller manger un délicieux gâteau de chez Christophe Berger dans sa petite cour intérieure planquée mais fleurie, mérite le détour.
Je ne reviendrai pas non plus sur mon spot préféré de l’été pour l’apéro souvent en musique : le ponton du Bateau, quoique j’ai toujours eu aussi un faible pour la terrasse et l’ambiance du bar Le Phare et les buvettes estivales de La Barje des Lavandières et du Musée des Sciences.
Je ne mentionne même plus les bagels du Café de la paix qui ont remplacé mon pain depuis plusieurs semaines et j’attends avec impatience la rentrée pour qu’ils réattaquent les concerts. D’ici là, j’aurais le temps de profiter de leurs salades et de leur belle terrasse pour changer de l’esprit Fêtes de Genève !
Et puis que ce soit mes bons plans ou les vôtres, bon été à tous !


Ce n’est pas parce que les vacances approchent enfin pour moi, que je vais vous planter comme ça ! Voici donc quelques dernières news et autres idées pour ne pas végéter cet été ! Curieux tu es, curieux tu resteras !

Buvette orangerieEt donc tu fileras voir le théâtre de l’Orangerie tout restauré au Parc de la Grange et surtout viendras boire un petit verre à sa buvette avant ou après le spectacle : bucolique et enivrant et toujours un peu inattendu ! Surtout que certains soirs, il y a des musiciens tziganes : ambiance !
Pour ceux et celles qui sont plus musique que théâtre, bougez de quelques mètres et faites de la scène Ella Fitzgerald, le RV incontournable de vos mercredi et vendredi soirs : les concerts sont souvent super même si avec des artistes plus ou moins inconnus au bataillon et surtout, le cadre et l’ambiance y sont juste parfaits pour les apéro pique-niques entre amis.
Wifi la grangeEt pour ceux qui ne sont ni musique ni théâtre (ça existe ça ???), ne vous reste plus qu’à prendre votre PC sous le bras pour aller vous poser sur de gros haricots jaunes (sympa le nouveau mobilier urbain !) avec vue imprenable sur le lac, le tout en zone wifi et toujours au parc de la Grange !
Fan de grands écrans, je ne vous parlerai même plus de CINETRANSAT (le plus convivial) et CINELAC (rien que pour la vue sur la Rade, le coucher de soleil, les nouvelles terrasses  et être presqu’au cinéma avec une couverture en plus !)
Et puis, à tous ceux qui rêvent d’un bout de jardin ou d’une terrasse, j’ai une solution des plus urbaines : filez de 18h à 20h du lundi au vendredi ramasser vos propres légumes dans les serres de la ville du Parc Beaulieu ! J’adore car là encore, c’est inattendu, un poil décalé, pas cher mais tellement ludique et zen ! Y a même une ruche, des courgettes qui ressemblent à des courges… bref, top pour des fins de journée où votre frigo ressemble à un désert ou avec enfants car il y a une pataugeoire juste à côté !
Sinon, mon œil a été capté par de l’anticonformisme architectural, enfin ce qu’on peut en attendre à Genève, avec ce nouvel immeuble rue de Lausanne : il y a la version Day & Night : Fun ! Quoique la faille au centre, vu l’actualité récente, fait sourire jaune…
J’ai aussi eu l’occasion de tester un nouveau bar-resto à l’accueil des plus sympa et aux détails qui font mouche : le Blanc Rhino. Nickel pour déjeuner mais j’y retournerai un soir pour leurs cocktails maison que je n’ai pas encore goutés !
Voilà une nouvelle source d’inspiration pour la rentrée !
 


 

 

 
Genève... en photo de vous !
J’ai toujours regretté de ne pas avoir une histoire familiale rocambolesque...
 
 
La cave c'est chic
Et oui, maintenant va falloir compter non seulement sur les bars et les boites pour sortir ...
 
 
A vos montres...
Dimanche, je tombe sur une idée de week-end en Vallée de Joux sur le thème de la découverte de la haute horlogerie … 
 
 

Et vogue le Savoie
Avec un temps pareil, c’est ce que je me suis dit !!! Aller voguer sur l’eau du lac où avec un peu de chance...

 
       
 


Je suis beaucoup trop tendre, pour être civilisée… alors de temps à autre, parfois, un jour après l’autre, souvent, toujours, j’aime m’asseoir seule - sauvageonne - à une terrasse, siroter un jus de fruits maison, un thé froid bio, une limonade gingembrée et faire ce que j’aime le plus au monde, m’évader.
M’incliner face à une conversation entre deux amies de toujours dont l’âge moyen doit se situer aux alentours des 90 ans, mais dont le cœur est ravissamment curieux et expressif… et me laisser remuer par leurs tendresses, leurs regards affectueux, leurs mains légèrement tremblantes et qui veulent encore empoigner la vie, les doigts de fées soignés et délicatement vernis…  des bouts d’âme, des bouts de cœur ; et me dire, me voici avec Flo dans quelques années.
Mais aussi entendre ces insolents golden boys (souvent hommes mariés, infidèles chroniques, homos inaccessibles, courtisans) se donner des conseils quant à leur prochaine conquête…
Me sens funambule entre l’Amour avec le grand A de ces dames attachantes et l’amour mort, désincarné et vide de ces messieurs…
Ma pause sauvageonne s’achève doucement : j’ai goûté, j’ai senti, j’ai entendu, j’ai touché, j’ai vu… j’ai fui, j’ai rêvé, je me suis évadée… Le temps de régler ma boisson… de me retourner, et devant moi, un bouquet de 5 tournesols géants, que le primeur du coin, Philippe, a décidé de m’offrir… « pour le plaisir, parce que vous êtes belle et fine, et puis on dirait qu’il y a un secret qui vous rend heureuse ». De quoi redescendre sur terre, être touchée et dire « Merci, you’ve made my day » !
Marché de Champel, jeudi dernier


Nous rejoindre et devenir membre de notre association.

suivez nous

mailfacebook


 

 

Si vous ne souhaitez plus recevoir nos emails : désabonnement