J'ai du mal à me l'avouer mais on est en train de rentrer gentiment dans l'automne : la preuve en est, les cabanes à marrons chauds ont refleuri en ville et les yaourts aux marrons dans le rayon de la COOP aussi (mes préférés!)...
Du coup, avant des envies de totale hibernation (possible chez certaines personnes, rarement chez moi en tous cas), je veux me sentir bien, moitié vautrée dans un canapé dans des endroits à l'atmosphère chaleureuse et où le chocolat chaud serait mon meilleur ami! Manque plus que la peau de bête pour parfaire le tableau mais je vais m'arrêter là!

Je commencerai donc ma journée par un petit saut au Coup de Girafe : idéal pour venir se poser, bouquiner, papoter, boire son petit thé ou chocolat chaud maison, et bruncher le week-end au milieu d'une déco toute chinée. Le petit détail : avant il y avait une petite table avec 2 chaises pour les enfants et leurs dessins étaient accrochés pour leurs petits moments de gloire. La table a disparu mais le papier et les crayons ne doivent pas être bien loin donc endroit potentiellement compatible avec vos petits bouts.

Pour vous dégourdir les jambes et réveiller vos neurones, monter jusqu'en vieille-ville au Musée d'art et d'histoire voir les traces qu'ont laissé les genevois aux arts appliqués, au design... (la nouvelle expo temporaire qui est juste super!). Entrez, déambulez, regardez un peu, beaucoup les œuvres et après, descendez les escaliers jusqu'au Barocco : le café-restaurant qui donne envie de lire son journal et boire un petit quelque chose au bar ou pour les téméraires, dehors dans la cour intérieure comme sous les arcades. Accessoirement, on y mange toujours bien, le tout dans un lieu chargé d'histoire : voilà l'option arty du dimanche matin comme de la semaine, toujours possible avec les petits bouts qui vous auront suivis puisque vous pourrez les voir de loin manger les cailloux!

Pour une pause déjeuner toujours cosy, faites quelques enjambées  jusqu'à la Place des Philosophes et poussez la porte de la Sixième heure : ce super café brocante à l'accueil, à la déco et à la terrasse plus que sympa, aux assiettes toujours très bonnes et aux desserts maison qu'on a repérés dés notre arrivée, sera votre havre de paix! Un endroit où on se sent toujours bien, presque apaisant... inespéré.

Pas bien loin, à 200 mètres environ, découvrez ou prenez le plaisir de trainer vos guêtres jusqu'à la petite boutique Ma vie sur Mars ou comment transformer une mini maison planquée avec petite cour en gravier en une boutique pleine de surprises et de créateurs de chaussures, sacs, gants et bijoux : se sentir presque comme chez soi avant de claquer des sous : même pas mal après!

Plutôt que du shopping, vous préférez partager un moment convivial? Rapatriez-vous chez Katrépices pour un atelier ou cours de cuisine en groupe comme à la maison ou presque! Effet toque et tablier garanti sur la bonne humeur générale, zéro risque de ratage, partage des tâches, pas de réclusion en cuisine pour la maitresse de maison : une vraie école du savoir recevoir tout en se faisant plaisir! Bref du moment gourmand in door comme on les aime. Et si toutefois, l’idée de partir de cet antre de la bonne chair vous déprime, achetez-vous une boite de Kusmi Tea!

Et pour finir, un peu d’évasion... carougeoise? Lancez vous jusque chez O CALME. Pour le coup, vous trouverez une vraie maison investie par des aficionados du brunch, des quiches et tartes salées toujours bonnes et super épaisses (je les aime comme ça moi!), de cakes maison qui font saliver, de tea time... et quelques parents malins qui ont compris que la cour derrière la maison ferait office de terrain de jeux pour les moins de 1m20 et que les murs rouges du salon et les canapés qui vont avec, seraient le leur!

Finalement, je commence à bien l’aimer l’automne...

Faîtes découvrir ou redécouvrez Genève de manière personnalisée ! www.avouslaville.c


 


 

 

 
Little, little buddha
Tout le monde en parlait, je me devais d’y aller et pas à la Saint glanglan… Chose faite samedi soir ...
 
 
A vos pâtes
Après un petit passage par New York, je me devais de tester le « take away » local. Chose faite avec la toute nouvelle enseigne Mezzo di pasta ...
 
 
La fourchette du midi
En allant boire de l’eau de Genève à la Place du Rhône il y a quelques mois, je ne me doutais pas que je dégotterai. … 
 
 
L'expo du dimanche
Des fois que l’idée d’aller vous coller dans un musée vous ennuie à l’avance, je vous ai dégoté une expo qui associe arts appliqués ...
 
       
 




Voilà un théâtre pour tout ceux qui aiment les grands classiques, les Jean-Baptiste Poquelin ou autre Corneille obligatoires de nos 15 ans. En effet, à nouveau cette saison, une belle part est faite aux incontournables. Dürrenmatt (La panne, du 12 novembre au 19 décembre), Molière et ses Fourberies (15, 16 et 17 décembre), Feydeau (Monsieur chasse, du 14 janvier au 5 février), Higgins et son célébrissime Harold & Maude (du 1er au 19 mars, et hyper dans l’air du temps…), ou Victor Hugo, presque tous y sont…

De plus, aller au théâtre à Carouge, ça peut vouloir dire « passer la soirée » dans cette magnifique cité sarde. On commence par prendre un verre (sans alcool de préférence à ce stade) dans un de ses charmants bistrots, on va au théâtre (sobre, pour mieux saisir les textes si joliment écrits puis déclamés), puis c’est l’heure de dîner (l’offre de bons restos y est foisonnante, mais vous pouvez aussi vous régaler tout en restant au foyer du théâtre), puis on va au Chat Noir pour danser, découvrir les talents de demain ou refaire le monde en musique.

++ www.tcag.ch ++

suivez nous

mailfacebooktweet


Nous rejoindre et devenir membre de notre association.

 

 

Si vous ne souhaitez plus recevoir nos emails : désabonnement